• La durée des symptômes de sevrage après l'arrêt total des antidépresseurs

    les IRS sont de puissants inhibiteurs de l’isoenzyme CYP 2D6 du cytochrome P450 qui métabolise de nombreux médicaments.
     


    Ce syndrôme ne touche que de 10 à 20% des victimes environ (sauf sevrage brutal)

    Cette durée varie selon les victimes, leurs vitesses de métabolisation et de la manière dont a été conduit le sevrage (le sevrage brutal ou trop rapide favorise l'apparition d'un syndrôme prolongé de sevrage (plus de trois ans)). Cette durée est toutefois le plus fréquement de plusieurs mois après l'arrêt total pour les victimes qui sont devenues dépendantes. Contraiement a ce qu'affirment les médecins, ce ne sont pas les retours de symptômes, mais bien des symptômes de sevrage de la drogue.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :